Actualité et historique de nos actions

  • le nouveau PLU a été approuvé par le conseil municipal le 26/09/2019
    Nos demandes et observations précises, formulées lors de l’enquête publique de la Révision du PLU de 2009 (qui portaient essentiellement sur La Seine et son aménagement ; sur les emplacements réservés dans les zones URP (Parc de Beauvoir et Ratisbonne) ; sur le stationnement dans le village ; sur la protection des murs remarquables sur le village) ont été plus ou moins prises en compte, mais la commune, sous la demande du commissaire enquêteur, s’est engagée à une plus grande concertation et surtout à l’implication des associations en amont des futurs projets. Nous verrons bien.
    Observons que l’association a toujours été très présente et active, surtout pour le Village,  dans sa contribution à l’élaboration des documents d’urbanisme, et ce depuis  la mise en place du Plan d’Occupation des Sols Partiel sur le village en 1995.
  • Projet “Villa Pastré” sur l’ex terrain du conservatoire rue E. Pastré : Même si ce qui est en train d’être construit ne correspond pas à la plus harmonieuse intégration au site et à son environnement, le projet retenu de 21 logements est toujours mieux que les 50 logements prévus initialement ! Cela a été un combat mené conjointement depuis plusieurs années par l’association et les riverains constitués en Comité de défense. Un atelier urbain, créé par la mairie, intégrait également des membre du conseil de quartier.
  • Dossiers anciens où l’action de l’association a été déterminante :
    • Sauvegarde et réhabilitation en cours de la bâtisse Village d’Enfants Bd Decauville
    • Maison de retraite Bd Decauville, où notre participation a été décisive dans la modification de l’aspect de la maison de retraite, par la conservation et mise en valeur de la plupart des bâtiments de l’ancien site Delbard.
    • Plus anciennement : L’aménagement partiel du Parking d’Intérêt Régional ; La création d’un cheminement piétonnier au bord de Seine ; Le maintien d’un coefficient d’occupation des sols raisonnable, lors de la modification du P.O.S. ; L’aménagement du parvis de l’église et du Parc Pompidou ; La participation active à l’établissement du P.O.S. dans la partie ancienne de la Ville ; L’ouverture du Parc Pompidou sur la rue de Seine et l’avenue du Château ; Une concertation efficace sur le projet de restauration des H.L.M., rue d’Antin ; L’abandon des projets d’urbanisation excessive du Parc Bataille.