Association Evry-Village

Chateau_des_Tourelles

Chateau_des_Tourelles (15).jpg

Gare

Gare (9).jpg

Chateau_des_Tourelles

Chateau_des_Tourelles (7).jpg

Avenue_de_Mousseau

Avenue_de_Mousseau (14).jpg

Récente

Récente (25).jpg

Récente

Récente (35).jpg

Village
JFC
Le VILLAGE : pourquoi notre quartier est si peu attractif pour les familles ?
Notre quartier du Village présente des atouts certains : 1. Il bénéficie de faire partie de la Ville capitale du département avec ses équipements sportifs ou culturels, son offre scolaire et universitaire, ses emplois et ses transports 2. Il offre la tranquillité du « village » : espaces verts, faible circulation…. Par ailleurs, le prix de l’immobilier, longtemps stagnant voire en effritement est nettement orienté à la hausse depuis deux ans, dans la dynamique de la couronne parisienne, montrant donc une certaine attractivité de notre quartier. Toutefois les familles sont peu attirées par notre quartier, ce qui n’est pas sans conséquences Les habitants du Village sont souvent âgés. L’implantation de nouvelles familles est un élément clef pour redynamiser notre quartier, ses écoles, ses commerces, entretenir l’habitat, vivifier les associations, ... Il existe d’ailleurs des emplois qualifiés sur notre ville (Génopole, Département, Université, Entreprises, …. qui devraient se traduire logiquement par une demande pour un logement « familial » dans notre quartier. Or, les nouveaux arrivants sont souvent des étudiants ou de jeunes actifs, rarement des familles ; ce qui se traduit de diverses façons : 1. Les grands appartements ou les maisons se transforment en colocation 2. L’opération Pichet destiné initialement à des grands appartements s’est du fait de la mévente transformé en petits logements, 3. Le promoteur IMODEV proposait de construire au centre commercial du petit bourg 215 logements destinés aux jeunes actifs. 4. Plusieurs parcelles pavillonnaires sont densifiées pour construire plusieurs logements…. Au-delà du quartier du Village, c’est globalement la ville qui pâtît du phénomène : perte de recettes fiscales et d’équilibre des habitants, migrations automobiles, … Certes le PLU et la déclinaison de la loi ALUR (permis de diviser, permis de louer), permettent de lutter contre l'habitat indigne, (marchands de sommeil, ...) et d'encadrer les transformations possibles (parking, ...). En revanche, les opérations conformes aux règles d'urbanisme, mais qui viseraient à multiplier les petits logements ne peuvent être évitées qu'en recréant une demande pour des appartements ou des maisons de taille plus importante, donc pour simplifier des familles avec enfants. Pourquoi notre quartier est (relativement) peu attractif pour les familles et comment améliorer les choses ? Nous n’avons pas connaissance d’études sur le sujet qui permettrait d’asseoir un diagnostic précis de la situation. En échangeant avec les habitants différentes pistes ont été mises en avant (listées ci-dessous sans hiérarchie et sans appréciation de leur bien-fondé) : 1. Qualité de l’offre scolaire : les familles recherchent le meilleur pour leurs enfants (mails il existe dans notre ville une offre diversifiée public et privée et même une école Montessori), 2. Niveau de la taxe foncière plus élevée que dans les villes voisines. 3. Insécurité (craintes des vols des violences pour les enfants, …) 4. Non identification du Village et confusion avec les caractéristiques générales de la Ville, 5. Insécurité « culturelle » : ressentie par certains face à l’importance de personnes de cultures différentes 6. RER D et transport : on sait que la liaison entre notre gare (Val de Seine) et le cœur de l’agglomération s’est dégradée ces dernières années (allongement des temps de parcours, changement obligatoire à Juvisy) …. Il serait important de mieux comprendre quels sont les freins véritables des familles qui cherchent un logement dans la région et pourraient venir s’implanter au Village, pour ensuite être capable d’agir sur : Image : faire mieux connaitre les atouts de notre quartier, s’ils ne sont pas assez ou mal connus, lutter contre certains préjugés, Fond : s’atteler avec encore plus de force à certains chantiers qui seraient clefs pour notre attractivité.