Association Evry-Village

Chateau_de_Mousseau

Chateau_de_Mousseau (18).jpg

Ecluse

Ecluse (2).jpg

Chateau_de_l_Ormoye

Chateau_de_l_Ormoye (6).jpg

Chateau_de_Mousseau

Chateau_de_Mousseau (12).jpg

Chateau_des_Tourelles

Chateau_des_Tourelles (2).jpg

Ecole_Mairie

Ecole_Mairie (5).jpg

Rénovation du Centre Commercial de Petit bourg – Projet IMODEV Le promoteur immobilier a présenté un projet de restructuration du centre commercial au Conseil d’Evry Village le 7 juillet et à l’ensemble des habitants le 15 septembre. L’association se félicite que l’on se penche sur la rénovation du centre commercial. Toutefois, elle a considéré que ce projet ne pouvait donc pas recueillir un avis positif notre part. En effet il se limite au seul centre commercial et prévoit, pour en assurer le financement, une opération immobilière très importante avec plus de 200 logements et plus de 110 places de parking pour les commerces, sans vraiment prendre en compte les nuisance induites (circulation automobile, bruit, vue, ombrages …). Nous en avons fait part au Maire et avons demandé qu’un projet soit élaboré en construction avec les riverains et les associations. La mairie a proposé que ce soit instruit par le Conseil de quartier. Plusieurs membres du bureau d’Evry- Village ont participé à la première réunion de concertation. Il en est ressorti que les ateliers mis en place par IMODEV concernaient des points secondaires et n’abordait pas les questions de fond. Un questionnaire en 35 points préparé par Evry Village a été remis à IMODEV qui s’est engagé à y répondre. Une suite au travail entamé est également prévue. Rien de fondamental n’ayant évolué à ce stade, notre position ne change pas : ce projet n’a pas notre assentiment et nous continuerons agir pour le faire évoluer.
Petit-Bourg
Rénovation du Centre Commercial de Petit bourg – Projet IMODEV
Aujourd’hui
Demain ?
?
La rénovation du centre commercial est donc indispensable. L’opposition au projet « IMODEV » ne niait pas la nécessité de rénovation, mais considérait que les caractéristiques du projet apportaient des nuisances importantes à notre quartier. Pour bâtir un nouveau projet nous souhaitons, d’ici la fin de l’année, établir, avec les copropriétés du Petit Bourg, du Parc Elisabeth, Jean Giono, bien sûr les commerçants et toutes les bonnes volontés, formaliser les attentes du quartier pour la rénovation du centre Commercial. Aujourd’hui, on peut citer le fruit de nos premiers échanges : Ne pas se limiter à un projet immobilier mais construire un projet analysant l’ensembles des problématiques du quartier et cherchant à y faire face. Préserver les atouts du village et la qualité de vie des riverains La tranquillité (avec en particulier une circulation automobile très limitée) est un des atouts clefs du quartier. L’objectif est même de « l’apaiser » encore pour faciliter la circulation en vélo ou à pied. Il faut donc proscrire le transit auto au travers du village. En particulier la rue Mathilde avec d’ailleurs nombre de logements donnant directement sur la rue, ne doit pas repasser à double sens, même si cela restreint sans doute la zone de chalandise visée par le Centre Commercial. Limiter strictement la construction de logements. S’il s’avère nécessaire de construire des logements pour financer la rénovation, leur nombre et leurs caractéristiques doivent être dûment étudiés pour s’insérer harmonieusement dans le quartier : éviter surdensité, préserver les vues, (limitation à R+2 ?) et on doit rechercher de destination optimale des habitations (RPA, exclusion des montages PINEL ou équivalent ???). Trouver un bon équilibre entre rénovation légère et démolition complète et reconstruction . Le projet IMODEV prévoyait une destruction totale du Centre actuel. A l’inverse on a constaté que la pharmacie par exemple avait été rénovée récemment pour être maintenant au meilleur standard. Il faut sans doute trouver un équilibre entre une opération lourde permettant une remise à niveau complète mais coûteuse et à fort impact pour les riverains (travaux) et une opération plus légère et ciblée, beaucoup plus simple à réaliser, mais qui aurait des limites sur l’amélioration des bâtis (normes thermiques), des fonctionnalités, … Recomposer la circulation automobile et le stationnement . Aujourd’hui le stationnement est anarchique, les parkings très dégradés et la circulation peu « lisible ». C’est une bonne idée de rétrocéder le parking à la mairie (pour pouvoir ensuite le réguler) mais une recomposition des flux (auto, vélo, piétons) est indispensable.
Article précédent
Centre Commercial PETIT-BOURG : Quelles solutions après l’échec du projet « IMODEV » ? Un centre commercial dynamique est indispensable pour notre quartier, d’abord pour les riverains qui ont du mal à se déplacer, mais aussi pour trouver un moyen commode de faire nos courses du quotidien, voire être un levier d’animation et de valorisation du quartier. Or au contraire aujourd’hui le centre commercial du fait des vacances ou de la piètre qualité de certains commerces apporte une contribution parfois négative au quartier (attire des personnes qui traînent ou des activités parallèles, …). L
JFC
Maj du 16/06/2022